Les collégiens de Roquemaure à la rencontre d'anciens résistants

Publié le par Le Souvenir Français - Délégation Gardoise

Les collégiens de Roquemaure à la rencontre d'anciens résistants
Les collégiens de Roquemaure à la rencontre d'anciens résistants

Mireille Garcin et Maurice Henry ont raconté leur histoire.

Mardi 9 février, les élèves de 3e 2 et 3e 6 du collège Paul-Valery ont accueilli, avec leur professeur d'histoire, Mireille Garcin, grande Résistante de la région, et Maurice Henry, Résistant et soldat de la Ire Armée, accompagnés par Alain Allemand, président du Souvenir français à Avignon.

Plus qu'un devoir de mémoire, ce sont un homme et une femme qui ont raconté leur histoire, leur vécu, leurs combats. Mireille Garcin, alias "Josée", avait 18 ans en 1943. Agent de liaison, elle assurait certaines missions pour le groupe résistant Franc-Tireur Vaucluse, sous la direction de Jean Garcin, "Bayard", son cousin. Ce témoignage a permis de mettre en lumière le rôle joué par ces jeunes femmes bravant tous les dangers pour défendre la liberté.

Maurice Henry avait 17 ans en 1944. Après avoir tracté pour la Résistance, il s'est retrouvé en prison pour activisme politique et a profité de la Libération et du passage de la Ire Armée pour s'engager dans les Forces françaises libres (FFL) et combattre les nazis jusqu'en Autriche. La Ire Armée française, dirigée par le général De Lattre de Tassigny, était un amalgame de soldats de l'armée régulière, de forces coloniales autochtones africaines et de Résistants unis pour libérer le pays.

Cette rencontre rentre dans le cadre d'un projet mené avec les élèves de 3e sur le devoir de mémoire. Ceux-ci ont déjà rédigé des lettres de Poilus de la Première Guerre mondiale, dans le cadre d'un travail pluridisciplinaire et les ont illustrées en réalisant une boîte souvenir de ces héros des tranchées. De plus, avec l'aide du musée de la Résistance d'Arles ils ont visité une exposition sur la vie quotidienne sous l'occupation et ont travaillé sur des documents d'époque aux archives. .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article