Uzès : se souvenir des souffrances engendrées par la guerre

Publié le par Le Souvenir Français - Délégation Gardoise

Uzès : se souvenir des souffrances engendrées par la guerre

Une cinquantaine de personnes ont assisté à la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.

C'est en présence d'une cinquantaine de personnes, d'un détachement du 2e régiment du matériel de Bruz (Ille-et-Vilaine), en formation au camp des Garrigues, commandé par le sergent Duval, des drapeaux des association patriotiques, des pompiers et de la ville, que s'est déroulée devant le monument aux morts, le 71e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.

Dépôt de la flamme du souvenir par le président du souvenir Français et de bouquets d'iris par deux jeunes élèves de l'école Ste Anne, au pied de la stèle, précédaient les dépôts de gerbes ornées de rubans tricolores par les représentants des anciens combattants et par le maire d'Uzès qui dans son discours rappelait le choix de la France Libre sur tous les continents, le combat mené par des forces françaises libres aux côtés des Alliés, la lutte dans la clandestinité de la Résistance française, le déchaînement de violence jusque là inconnue dans l'histoire. " Il faut se souvenir, aujourd'hui, disait Jean-Luc Chapon, de toutes ces femmes, de tous ces enfants, de tous ses hommes qui ont souffert et qui portèrent cette souffrance jusqu'à leur mort."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article