Cérémonies du 1er Novembre

Publié le par Le Souvenir Français - Délégation Gardoise


Emotion et recueillement, ce jeudi 1er novembre, fête de la Toussaint. Parmi les nombreuses cérémonies organisées dans toutes les viles du Gard et de la France, Objectifgard a assisté à la cérémonie de la journée nationale du Souvenir, au cimetière du Pont de Justice à Nîmes. 


Le cimetière du Pont de Justice respire la vie en ce 1er novembre ! Les Gardois affluent de tous les côtés, chrysanthèmes dans une main, arrosoir dans l’autre. Quelques anticonventionnels se risquent à apporter une orchidée ou des roses… Et du grand portail noir, on peut apercevoir un arc en ciel multicolore émanant des tombes. Au fond du cimetière, depuis le carré militaire raisonne une familière mélodie : la sonnerie aux morts.

 

En ce premier novembre, « journée du Souvenir », des militaires accompagnés de leurs familles ainsi que les collectivités publiques commémorent « ceux qui sont morts pour la France (…) Dans ce carré vous avez environ 828 tombes« , explique non sans émotions Lucien Duguet, délégué général adjoint de l’association du Souvenir Français.

 

828 soldats qui ont donné leur vie au combat ou décédés à Nîmes « suite à leurs blessures de guerre« . Le poème, « la complainte des soldats morts » qui a été lu durant la cérémonie, fait état de ces combattants « képi blanc ou casque bleu (…) héros des camps de la mort », de ces « morts au combat »,  »au vent chaud du désert » ou « disparus dans ces vertes rizières » qui n’ont pas connu l’ivresse des victoires de la France.

 

La conseil régional, le conseil général, la ville de Nîmes et la préfecture ont déposé chacun une gerbe. S’en est suivie d’une minute de silence, avant que retentisse la Marseillaise de Rouget de Lisle. Un instant court, le temps d’une commémoration pour ne jamais oublier que ces soldats d’hier ont fait de la France ce qu’elle est aujourd’hui…

 

D'après ObjectifGard

Publié dans Comité de Nîmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article