Hommage rendu à Guy Brunel, l'enfant du pays disparu

Publié le par Le Souvenir Français - Délégation Gardoise

Dévoilement de la plaque souvenir sur la tombe du jeune soldat.

C'est en présence de Maryse, sa fiancée d'alors, d'élus et de nombreuses personnalités civiles et militaires qu'un hommage a été rendu, dimanche 2 septembre, par la Fnaca, à un enfant du pays, Guy Brunel, décédé à l'âge de 22 ans, lors du conflit en Algérie.


À cette occasion, une plaque souvenir a été dévoilée au cimetière au nom de ce garçon mort pour la France dans une embuscade le 20 juin 1956, à Slissen (département d'Oran).


Depuis le décès de ses parents, la commune a décidé de faire graver une plaque sur sa tombe, mentionnant ses décorations, et de la confier au Souvenir français, qui a pour mission de veiller et participer à l'entretien des tombes et des monuments élevés à la gloire de militaires disparus.


Lors de son discours, Michel Ranc, le président de la Fnaca, a déclaré : "Que resterait-il aujourd'hui, dans l'esprit et le cœur des Français, de l'histoire de ces 28 000 jours tragiques si, depuis cinquante ans, la Fnaca n'entretenait pas la mémoire de tous ceux qui sont tombés là-bas."


Une douloureuse page de l'histoire qui a occasionné la mort de 30 000 personnes dont 168 soldats gardois et, parmi eux, le Vauverdois Guy Brunel.

 

D'après Midilibre.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article